Petite récolte en Bourgogne pour Pierre-François Duriani

Dans un Championnat de France F4 au niveau excessivement relevé cette saison, Pierre-François Duriani affiche un niveau de performance toujours plus valorisant à chaque course pour sa première saison en monoplace. “Contrairement à beaucoup de mes adversaires de la F4, je n’ai pas eu l’occasion de courir en karting au niveau international, mais ma formation avec la FFSA Academy m’a permis de beaucoup progresser,” précise Pierre-François. “Je suis désormais beaucoup plus compétitif qu’en début d’année, surtout en course. Je suis un battant et j’aspire constamment à viser le haut du tableau. Les séances de qualification restent encore mon point faible, ce qui m’empêche d’aller chercher de meilleures places.”

L’analyse du jeune pilote Corse s’est vérifiée à Magny-Cours, lors de l’avant-dernière épreuve de la saison. “Une place de 14e sur la grille de départ, ce n’est évidemment pas ce que j’espérais. Mon rythme était pourtant bon durant la séance de qualification, mais je perdais trop de temps dans le dernier secteur.” Heureusement, Pierre-François va faire partie des pilotes les plus combatifs de la Course 1. Revenu de la 14e à la 11e place, il sera même tout près de rentrer dans le top-10, mais une petite erreur l’en a empêché. “C’est dommage, car la 10e place est synonyme de pole position dans la Course 2.”

Loin de baisser les bras pour autant, Pierre-François va repartir à l’assaut du peloton de chasse et gagner à nouveau des places dans la Course 2, qu’il conclut en 9e position. Malheureusement, sa remontée dans la Course 3 va s’arrêter bien trop précipitamment. “J’ai pris un bon départ et j’étais déterminé à gagner des places. Mais dans un virage, le pilote me précédant est subitement parti en sous-virage. Comme j’étais à ses côtés à l’extérieur, je n’ai rien pu faire pour l’éviter. On s’est touché et ma course s’est arrêtée là, dès le 4e tour.”

Evidemment, Pierre-François Duriani espéraient récolter plus de deux points à Magny-Cours Son regard est désormais tourné vers le final du Championnat de France F4 programmé du 11 au 13 octobre sur le circuit Paul Ricard au Castellet. “Le point positif est que je vais pouvoir profiter des deux pneus “joker” dont nous disposons dans la saison, alors que plusieurs de mes adversaires les ont déjà utilisés. Conclure sur un bon résultat serait idéal avant l’inter-saison.”

Français
X